Lifestyle

Faire appel à un comportementaliste animal : bonne ou mauvaise idée ?

Vous suivez mes aventures, et celle de Martin en l’occurrence, alors vous savez qu’on a rencontré quelques problèmes. Ayant tenté tellement de choses, en vain, nous avons décidé de faire appel à un comportementaliste animal.

On détaille les problèmes, et le déroulement de la séance avec la comportementaliste de suite (ça peut être long ^^).

Les problèmes de Martin

Depuis qu’il a atteint la taille qui lui a permis de monter sur le canapé, il a découvert un super endroit pour faire ses pipis. Donc depuis ses 2 mois environ nous sommes confrontés à cette problématique. Bien sûr, il a les croquettes adaptées, l’environnement adéquat, le nombre de bacs à litière selon le nombre de chats est bon et il a accès au jardin depuis ses 5 mois environ.

Nous avons essayé tous les types de litière, de mettre quelques gouttes de javel dedans, de les changer de place…, sans parler du canapé que nous avons bâché. Sur les conseils de la vétérinaire nous avons tenté de lui faire comprendre le « non » mais une fois de plus c’est compliqué puisqu’on ne le prend que rarement sur le fait. Et gronder un chat après la bêtise, hé bien ça ne sert à rien. Il vit dans l’instant présent alors limite il a déjà oublié ce qu’il a fait. Nous l’avons fait castrer aussi, pour limiter tout problème de marquage (et parce que c’est mieux pour limiter les reproductions intensives des chats). J’oublie sans doute quelques éléments mais voilà en gros le parcours 🙂

Pourquoi faire appel à une comportementaliste animal ? Et pourquoi elle ?

Lorsqu’il y a des soucis comportementaux de ce type et que rien n’y fait, c’est souvent quelque chose de plus profond. Ou quelque chose qui dérange vraiment l’animal et qu’il essaie de se faire comprendre par ce biais. Donc, il fallait qu’on comprenne Martin !

De plus, l’association de protection animale dans laquelle je suis bénévole travaille avec une comportementaliste qui pratique la communication animale. Nous faisons appel à elle lorsque nous sauvons des chats (ou autres animaux d’ailleurs) de la rue. Grâce à cette pratique nous connaissons leurs vies, leurs traumas et leurs besoins.

faire appel a un comportementaliste animal apres sauvetage d'animaux

Alors, un peu dans le désespoir et dans la résignation (genre on va vivre toute la vie avec un canapé bâché et tous les matins on aura une surprise ou non 🙁 ) je lui ai demandé d’intervenir et d’échanger avec Martin pour comprendre ce qui se passe. Voilà pourquoi on l’a choisi elle : une double compétence couplée à une réputation qui n’est plus à faire dans le milieu de la PA (protection animale).

Comment se passe une communication animale ?

D’ordinaire, Joy (la comportementaliste) se déplace au domicile pour rencontrer l’animal. Elle regarde un peu comment il vit dans son environnement et entre en contact avec lui. C’est plus complexe et complet que ça mais je ne l’ai pas reçu à la maison alors je préfère rester vague. Mais vous trouvez tout sur son site !

Covid oblige, nous faisons la séance à distance. Une fois le rendez-vous convenu, je lui envoie par mail les informations suivantes :

  • Une photo de Martin ;
  • Son âge ;
  • Avec qui il vit ;
  • Où il sera lors de la communication ;
  • Le problème et les questions qu’on souhaite lui poser.

Avant le rendez-vous Joy échange avec Martin sur la problématique et bien plus encore ! En gros, tout ce que souhaite dire l’animal elle le prend afin de nous le retransmettre. Puis elle nous appelle, nous dit ce que Martin lui a confié et on échange autour de tout ça.
A la fin de la communication on peut poser toutes les questions que l’on souhaite, et faire passer son message à son animal. Et inversement puisque l’animal a aussi des souhaits à nous faire part.

Avant/après la séance : qu’est-ce qui a changé pour Martin (et nous) ?

Après la séance nous avons mis en place les choses qu’il souhaitait : avoir sa litière à lui (bon pas gagné quand on a plusieurs chats) alors on en a déplacé une dans une pièce où il va plus souvent qu’Opie. J’ai essayé d’aller plus en contact avec la nature et surtout couper du boulot puisqu’il a exprimé que je réfléchis trop. Et lui, de son côté, doit aller à la litière.

Mais au-delà du simple fait de mettre ces choses en pratique, c’est un lien encore plus fort qui se crée. On prend conscience de beaucoup de choses grâce à cette communication. Pour exemple, mon chéri est un peu moins gaga que moi (heureusement pour lui !) et un peu moins proche des chats que moi. Le fait de lui dire que Martin le ressent, hé bien inconsciemment ou pas il est devenu beaucoup plus attentif à eux, et leur consacre encore plus de temps.

Martin et moi après avoir fait appel à un comportementaliste animal : bonne idée pour nous
Martin et moi

Il y a une vraie relation qui s’installe en fait. Et on prend conscience de certaines choses.

Qu’est-ce que je retiens de cet échange avec Martin ?

Pour moi ca a été une expérience totalement folle parce que Joy, qui ne me connaissait pas, m’a dévoilé des choses qu’elle n’aurait pas pu savoir comme ça. On se rend vraiment compte de ce que ressentent les animaux et ça peut totalement changer notre histoire.

Et aujourd’hui, quand il me demande de jouer avec lui, même si je suis en plein boulot hé bien je joue avec lui. Parce que je sais que ce sera bénéfique pour nous 2 : pour lui parce qu’il a besoin d’attention, parce qu’il a envie de jouer avec moi, de cet échange et c’est aussi sa façon de me dire « décroches un peu, prends du temps pour toi, pour nous ». Et pour moi parce qu’effectivement s’arrêter de bosser 15 minutes ça fait du bien, ce n’est pas la fin du monde et ça me permet de revenir plus motivée, plus créative. Clairement, quand on joue ou qu’on est en séance câlins je ne pense plus à rien et ça ça fait du bien ! 🙂

Concernant son problème, parce qu’on veut savoir si ça a marché quand même !
Hé bien pour le moment, et je croise les doigts, tout va bien. Il va spontanément, tout seul faire ses besoins au bon endroit. Plus besoin de l’accompagner, plus de surprise au levé du lit… Bon, j’espère qu’en le disant je ne vais pas me porter la guigne, parce qu’en général il suffit que je dise que ça va pour que ça n’aille plus ^^

La petite conclusion sur cette communication animale

Je sais que ça peut paraître totalement dingue, et quand j’en parle on me moque souvent. Mais c’était vraiment quelque chose de fort alors tant pis le ridicule ne tue pas. Et surtout, si on est un minimum concerné par le bien-être animal il n’est pas difficile de croire qu’on peut communiquer avec nos petits poilus (ou pas poilus 🙂 ).

Alors, vous me prenez pour une folle ? 😀

Je vous laisse le lien du site de Joy la comportementaliste pour aller jeter un œil et avoir plus d’infos sur tout ça.

> Vous avez rencontré des problèmes avec vos animaux ? Vous avez déjà fait une communication ? J’aimerai vraiment lire vos expériences ! 🙂 <

6 commentaires

  • karine

    Hello merci pour cet article très intéressant
    on m’avait proposé une étude comportementale pour mon chat qui a tendance à trop manger
    je t’avoue que par le biais du vétérinaire et le prix je n’y ai pas cru et je n’ai pas donné suite
    mais ton article me dit que ca aurait pu etre intéressant
    belle soirée

    • pyxide

      Coucou, oui je te comprends ça peut vite chiffrer.
      J’espère en tout cas qu’il va bien (et qu’il n’est pas trop en surpoids ^^).
      A bientôt, bisous

  • alexia tiga

    coucou !
    tout d’abord Bravo à toi d’avoir pris l’initiative de faire appel à quelqu’un. Car beaucoup ne font pas cette démarche, baissent les bras et usent d’autres moyens… Bref. Perso je te prends pas du tout pour une folle ! loin de là car je suis persuadée qu’on communique avec nos petits protégés…
    Quand j’ai eu Chico (mon baby chihuahua de 2 ans maintenant) c’était mon premier chien et je m’étais dis dès le départ, si je n’arrive pas à l’éduquer comme il faut je ferais appel à qqun… Car sinon ça peut vite devenir l’enfer…
    Dsl pour le roman, c’est le genre de sujet où je peux parler pendant des heures hihi
    bisou à vous 2 ^^

    • pyxide

      Coucou,
      Merci beaucoup Alexia ! Tu as raison, parfois la réalité est assez dure… 🙁 Et comme tu le dis on communique forcément avec eux, d’une manière ou d’une autre.
      T’inquiètes je pourrais en parler des heures aussi 🙂
      Nous te faisons des bisous aussi

  • Romain

    Martin est trop beau et je suis content qu’il aille mieux. 🙂
    C’est parfaitement normal d’essayer de comprendre les animaux et même de parler avec eux, ils ont des sentiments comme nous. ^^

    • pyxide

      Merci pour lui Romain, c’est gentil ! Je trouve aussi que c’est normal mais si tu savais le nombre de personnes qui rigolent de cette expérience quand je leur en parle…
      A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *